Tout savoir sur la sauge officinale

Beaucoup louent et magnifient les bienfaits incontestables de la sauge officinale. Vos oreilles ont sans doute entendu à plusieurs reprises tout le bien qu’on dit de cette plante. Vous avez donc décidé de mieux la connaître et surtout savoir comment vous l’approprier. Pour vous prêter main secourable dans votre requête, cet article vous révèle tout concernant la sauve officinale.

Les avantages de la sauge officinale

La sauge est une plante dont les vertus sont incommensurables. Elle est fréquemment utilisée en cuisine grâce à son agréable arôme qui ne peut laisser personne indifférent.

Dans le domaine médicinal, la sauge officinale fait office d’un grand remède, à même de guérir plusieurs maux. En effet, la sauge officinale est très résistante à plusieurs maladies. Elle a un effet répulsif contre beaucoup de maladies touchant aux plantes potagères, les insectes et aussi les rongeurs.

Tout savoir sur la sauge officinale

Il faut dire que la sauge officinale combat véritablement, rien que par son odeur, les parasites qui s’attaquent au potager. De même, cette odeur fait fuir les escargots ainsi que les limaces. La plante permet aussi de lutter contre le mildiou de la pomme de terre et le ver de chou.

Comment plante-t-on la sauge officinale ?

Si vous désirez avoir en permanence de la sauge officinale chez vous, nous vous conseillons de la planter vous-même. Pour le faire, il suffit de chercher des plantes de sauge et d’attendre l’arrivée du mois d’octobre. La période idéale pour mettre en terre cette plante se situe entre octobre jusqu’au mois de mai ou juin.

En la plantant, il est important que vous mettiez entre chacune des plantes une distance de 25 à 30 cm. Surtout, ne plantez jamais la sauge officinale au moment de l’été ou à l’époque de grandes chaleurs, puisqu’elle peut être soumise à des conditions climatiques drastiques pouvant la tuer.

La sauge officinale adore le sol bien arrosé, même si par ailleurs celui-ci s’avère être pauvre. Elle tolère bien l’à peine ombre et aime le soleil au Zénith. Il faut dire même que c’est le soleil qui fait la sauge. Au soleil, elle fait des merveilles en matière d’arômes. C’est pourquoi il est conseillé de toujours planter la sauge aux endroits bien ensoleillés.

Comment entretenir la sauve officinale ?

L’entretien de la sauge officinale n’est pas toujours chose aisée ; cela demande un peu de tracasseries. Mais si vous y consacrez un peu de temps, vous en serez à la hauteur. En effet, la sauge officinale aime le soleil, mais déteste la chaleur. Cela vous oblige donc à être attentif, et à l’arroser chaque fois que vous sentirez qu’elle est accablée de fortes chaleurs. Si vous cultivez votre sauge dans un pot, n’attendez pas que le terreau soit totalement sec avant de l’arroser. Faites-le sans exagérer avec l’eau.

En bref, la sauge officinale est une plante à multiples utilités, dont la culture et l’entretien sont accessibles à tout le monde sans exception. Tous peuvent donc s’en procurer et en planter.